Comment économiser en vivant sur le loyer ?

[ad_1]

Devenir indépendant et aller vivre loin de chez soi est une étape compliquée, notamment en raison des dépenses qu’elle implique. En outre, la tendance actuelle est à la location de logements, laissant de côté l’intention d’acheter une maison. Les loyers étant en baisse, c’est une bonne alternative de vivre dans un appartement ou une maison sans trop dépenser, en permettant même une certaine négociation, tant sur le montant que sur le jour du paiement. Quoi qu’il en soit, il existe d’autres options pour réduire les dépenses, nous vous donnons différentes alternatives pour économiser en vivant sur le loyer.

Partager un appartement

L’option de part fixe est la plus récurrente et la plus facile à réaliser. Vous pouvez chercher un ami ou un partenaire qui est intéressé à vivre avec vous, ce qui permet le partage des coûts dont le loyer, l’électricité, l’eau et les autres fournitures. Il existe également d’autres options telles que le homeshare. Cela consiste à partager un appartement avec des personnes âgées en échange d’une aide et d’une compagnie à domicile.

Louer des chambres

Cette alternative est très similaire à la colocation, bien que, dans ce cas, il faut le partager avec quelqu’un que vous ne connaissez pas en échange du paiement d’un montant convenu. De cette façon, en plus de partager les frais, vous pouvez couvrir une bonne partie du loyer total de l’appartement.

Subventions aux loyers

Le Gouvernement espagnol, par exemple, a lancé une série de subventions pour faciliter l’accès au logement locatif, en tenant compte des revenus du locataire. Il est possible de réduire jusqu’à 40 % le coût annuel de la propriété.

Déductions

Le loyer payé pour un bien immobilier permet l’économies fiscales lors de la présentation de la déclaration d’impôt. Cette économie d’impôt a certaines limites et ne tient compte que du loyer payé pour la résidence principale, de sorte que le loyer payé pour les résidences secondaires ne peut être déduit.

[ad_2]