Ouvrir un compte bancaire en France, l’essentiel à savoir

L’ouverture d’un compte bancaire en France peut se faire même pour les non-résidents. Cela peut d’ailleurs être obligatoire, lors de l’achat ou de la location d’un bien immobilier français par exemple. Dans tous les cas, cela conduit à différentes questions : Comment choisir sa banque ? Quels sont les frais bancaires en France ? etc.

L’essentiel à savoir dans les lignes qui suivent.

Choisir une banque en France

Les principales options en France sont les banques nationales, les institutions financières locales, les banques en ligne et les succursales françaises de banques internationales.

Pour faire le choix, les principaux paramètres à prendre en compte sont : la facilité d’accès (en ligne, par téléphone et en succursale), les taux hypothécaires ou d’épargne, la possibilité d’effectuer des virements internationaux, les coûts d’un compte courant, d’une carte de crédit ou de débit.

A titre indicatif, les banques nationales françaises sont la BNP Paribas, le CIC (Crédit Industriel et Commercial), la Société Générale et la Banque Postale. Il y a également le Crédit Agricole, mais les frais auprès de ce dernier peuvent varier en fonction de sa localisation en France.

Concernant les banques opérant essentiellement en ligne, il s’agit notamment de LeoPay, Axa Banque, Groupama , BRED, Monabanq.

Certaines banques en ligne sont liées à de grandes institutions financières, par exemple Boursorama (Société Générale), Hello Bank (BNP Paribas) et Filbanque (CIC).

Comptes conjoints : « et » ou « ou » ?

Si vous ouvrez un compte à deux noms (par exemple pour un couple), vous avez le choix entre un compte « Personne Une et Personne Deux » ou « Personne Une ou Personne Deux ». Pour la première option, un chèque (ou une autre opération bancaire) ne sera valide que s’il est signé par les deux personnes. Pour la seconde, une seule signature suffit.

Les frais bancaires en France

Les comptes courants standards sont généralement gratuits ou inférieurs à 10 euros par an. Des frais d’administration mensuels ou annuels sont généralement appliqués pour les comptes à vue, les comptes d’épargne (environ 40 euros par an), les cartes de crédit (30 à 40 euros) et de débit (20 à 30 euros). Il y a par ailleurs certains petits frais supplémentaires (de 0,20 à 2 euros) tels que pour les retraits aux distributeurs automatiques de billets d’autres banques, l’émission de relevés papier et l’accès à certaines options (les alertes textuelles par exemple).

L’ouverture de compte bancaire via internet

Si auparavant, il fallait se rendre auprès d’une agence bancaire pour l’ouverture d’un compte, il est désormais possible de le faire via internet, en tout cas pour certaines banques françaises.

Sinon, l’ouverture des succursales est généralement de 9h à 17h, une fermeture à l’heure du déjeuner pouvant avoir lieu chez certaines.

Les documents nécessaires pour l’ouverture d’un compte bancaire français

Pour l’ouverture d’un compte bancaire en France, on vous demandera généralement de présenter une preuve de :

  • votre identité
  • votre adresse
  • votre statut de résidence.

Dans la plupart des cas, une facture de service public peut faire preuve d’adresse. Si vous êtes encore à la recherche d’un logement, il se peut qu’on vous demande de fournir une référence de votre employeur ou une garantie en espèces avant que vous ne puissiez obtenir un compte bancaire ou une carte de crédit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
2 + 15 =