Comment optimiser les finances de son entreprise ?

Pour toute entreprise souhaitant développer ses activités et dont le besoin en fonds de roulement augmente progressivement, l’optimisation de sa trésorerie est primordiale. Elle peut utiliser différents moyens pour cela, dont l’affacturage, pour éviter les moyens classiques ou utilisés habituellement par les grandes enseignes.

Allonger les délais de paiement de ses fournisseurs

Le premier moyen est le rallongement des délais de paiement accordés par les fournisseurs. Normalement, ceux-ci sont de 60 jours après la date d’envoi de la facture ou 45 jours fin de mois, excepté pour certaines activités dans lesquelles ils sont plus courts. En négociant ces conditions de règlement, vous obtenez un temps de répit qui ne vous oblige pas à recourir à des formes de financement à court terme ou autre, qui ont un coût. Ainsi, vous pouvez attendre que vos clients règlent vos factures pour payer à votre tour vos fournisseurs.

Recourir à l’affacturage

Une autre solution consiste à faire appel à l’affacturage via une société d’affacturage pme. Appelée aussi Factor, ses services s’adressent particulièrement aux PME et TPE, qu’elle finance par l’avance du règlement des factures dues par leurs clients.

Ainsi, celles-ci disposent de liquidités supplémentaires pour acheter des matières premières, effectuer les commandes des autres clients ou payer leurs fournisseurs, leurs salariés, etc. L’avantage avec cette solution de financement est sa souplesse et sa rapidité de mise en œuvre, l’entreprise pouvant en bénéficier dès la facturation de ses clients.

Réduire les délais de paiement de ses clients

En réduisant les délais de paiement de ses clients, une entreprise arrive aussi à optimiser ses finances, car elle obtient dans un délai relativement court ce qui lui est dû. Pour cela, elle doit préciser la date limite de paiement sur chacune de ses factures et dans ses correspondances.

Celle-ci étant de 45 jours fin de mois ou de 60 jours après la date d’émission de la facture, passer outre oblige le client à payer des pénalités en sus. L’application de ces pénalités s’avère pourtant risquée, dans la mesure où elle peut faire perdre des clients. Le mieux est donc de procéder à temps aux recouvrements.

Recourir aux crédits bancaires

Une entreprise peut aussi financer la trésorerie de son entreprise en recourant aux emprunts ou découverts bancaires. Ils lui permettent de faire face au décalage de trésorerie créé par un délai de paiement trop court de ses fournisseurs ou par un délai de paiement trop long de ses clients.

Les banques ne financent toutefois pas les stocks, excepté pour le crédit de campagne ou via certains crédits spécifiques dédiés aux jeunes entreprises ou start-ups. L’entreprise peut aussi demander des prêts d’honneur auprès des organismes publics, qui lui permettront aussi de financer son fonctionnement quotidien.

Placer ses excédents de trésorerie

Une fois que l’entreprise dispose du besoin en fonds de roulement nécessaire, elle peut ensuite dégager ses excédents de trésorerie et les placer dans des dépôts à terme, via un compte bancaire dédié à cet effet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *